Philopentatonia op. 32

pour orchestre de chambre
1994, Julian Yu

Cette œuvre entend montrer le caractère pentatonique sous un nouveau jour. Elle est basée sur une ancienne mélodie folklorique chinoise, connue sous le nom de Lao Liu-Ban. Le compositeur utilise une méthode d'ornementation typique de la musique instrumentale traditionnelle chinoise pour expérimenter avec les paramètres du pentatonisme dans le langage de la musique contemporaine. L'inspiration pour le début de cette œuvre vient d’une source plus naturelle: le compositeur se promenait dans une forêt près de sa maison, quand il a entendu les notes uniques et claires des bellbird (oiseaux australiens, oiseaux-cloche) percer le silence, et s’en est inspiré pour les organiser en une tapisserie musicale. (Marion Gray)

Concert SMC Lausanne: