Garden rain

pour ensemble de cuivre
1974, Toru Takemitsu

La pièce est écrite pour dix cuivres séparés en deux groupes : cinq devant et cinq derrière.
Basée sur un mode très simple, elle commence comme un large courant et se divise ensuite en différents affluents. Dans ce mode, la quinte juste, même si elle n’est pas toujours présente, demeure au centre de la perception.
L’œuvre est inspirée par le poème, Garden Rain, d’une jeune australienne de 11 ans, Suzan Morrison :
Les heures sont feuilles de vie
Et je suis leur jardinier,
Chaque heure tombe lentement.

Concert SMC Lausanne:

  • Jeudi 2 décembre 2004 (Saison 2004-2005)
    Ensemble Contemporain du Conservatoire de Lausanne + lire
    Concert portrait Toru Takemitsu
    Oeuvres de Toru Takemitsu
    Projection de L'Empire de la Passion
    Film de Nagisa Oshima, avec Tatsuya Fugi, Kazuko Yoshiyuki, Takahiro Tamura
    Musique de Toru Takemistu
    Japon - France, 1978, 1h.48, v.o.s-t.