Quatuor à cordes no 4

2003, Bettina Skrzypczak

Dédié au Quatuor Amar.
10 ans se sont écoulés entre le Quatuor no 3 (1993) et la création du Quatuor no 4 (2004). Ces deux œuvres évoquent le problème de base de la construction du temps musical et de l’espace musical. Les deux pièces proposent des solutions très différentes en ce qui concerne la relation entre l’événement musical et son affectation dans le temps. Le 3ème quatuor aborde la question de la création d’un espace d’événements à l’encontre de la linéarité du temps physique et dans lequel celle-ci va être remise en question. Par contre, dans le 4ème quatuor, l’espace musical est plutôt mesuré soumettant les événements musicaux à un changement continuel. Au début de l’oeuvre, à partir des champs sonores complexes, le son trouve son chemin petit à petit ; de manière comparable, à la fin, il cherche une issue dans une concentration de quarts de ton. (Bettina Skrzypczak)

Concert SMC Lausanne:

  • Lundi 7 mars 2005 (Saison 2004-2005)
    Quatuor Amar + lire
    Oeuvres de Voegelin, Kelterborn, Skrzypczak et Blank