Trio à cordes op. 20

1926-1927, Anton Webern

Le Trio d'Anton Webern est une oeuvre quasiment unique dans la production du compositeur. La densité et le caractère violemment expressif de certaines parties sont choses rares sous sa plume. C'est comme s’il voulait, avec cette oeuvre, liquider de manière irréversible les restes du post-romantisme. Dans le Trio, la complexité de l'organisation interne fait naître un morceau relativement long, en deux mouvements. Le premier, calme et tendre, est en forme rondo, le second, animé et passionné, reprend à son compte la forme sonate classique. Si la forme peut paraître traditionnelle, du moins en apparence, il en va tout autrement de l'écriture instrumentale dont la virtuosité, l'extrême  plasticité et le contrepoint d'une mobilité inouïe, donne à entendre une oeuvre où le rapport hiérarchique traditionnellement établi entre les trois instruments à cordes, est aboli : ils ne font désormais qu'un seul et même corps, et les sons semblent être projetés d'une source unique, d'une sorte de violoncelle géant... (William Blank)

Concert SMC Lausanne: