Stossen, ziehen, schieben - am Rand

pour deux pianos
1999, Urban Maeder

« stossen, ziehen, schieben - am Rand » comprend quatre mouvements : kontrabass, harmonium, verklang, jezz, qui se veulent être des expériences en utilisant les claviers avec 4 mains sans devenir trop puissant, en proposant des explorations sonores qui ne soient pas qu’audibles à l’enregistrement, mais aussi en salle de concert et en dessinant une densité rythmique entre concentration et transparence (Urban Mäder)

Concert SMC Lausanne: