Cardias

pour flûte Paetzold subcontrebasse et électronique
2002-2003, Paolo Aralla

Dans la forme rhapsodique de Cardias les images ne renvoient pas à des thèmes ou à des objets musicaux récupérables, elles ne sont que des configurations différentes d’une même matière sonore. L’harmonie est à l’origine de la force énergétique de l’œuvre.

Concert SMC Lausanne: