Black Angels (Treize images des pays sombres)

pour quatuor à cordes électrifié
1970, George Crumb

Departure-Absence-Return

Conçu comme une sorte de parabole sur notre monde contemporain, Black Angels est probablement le seul quatuor à cordes inspiré par la guerre du Vietnam. L'oeuvre est un monde sonore qui inclut plusieurs effets spéciaux : les musiciens doivent chuchoter, siffler, jouer des gongs, des maracas et des verres en cristal. L'électrification des instruments à cordes vise à produire un effet surréaliste. Ainsi les multiples allusions contenues dans l’œuvre sont-elles d’ordre symbolique, quoique la polarité essentielle – Dieu et le Diable - implique plus qu’une réalité purement métaphysique. L’image de l’ "ange noir " était un procédé conventionnel utilisé par les peintres primitifs pour représenter l’ange déchu. La structure de Black Angels est composée de trois "Threnody" (ou chants funèbres).  L’œuvre retrace le parcours d’une âme. Les trois étapes de ce parcours sont Departure (disgrâce), Absence (anéantissement spirituel et Return (rédemption).

Concert SMC Lausanne: