Trio en trois mouvements

pour violon, violoncelle et piano
1984-1985, Mauricio Kagel

La création de son trio pour violon, violoncelle et piano est étroitement liée à son poème épique musical « La trahison orale » écrit entre 1981 et 1983. L’œuvre en trois parties peut être considérée comme une structure polyphonique d’éléments composés de signes répétitifs, ou, comme l’exprime Kagel : « un discours traversé de nombreuses danses ou son ébauche ».

Concert SMC Lausanne:

  • Lundi 10 décembre 2001 (Saison 2001-2002)
    Trio Arsika + lire
    Oeuvres de D'Alessandro, Mansurjan et Kagel