Acheb

pour trio à cordes
2000-2001, Martin Jaggi

« Ma musique est toujours un jeu avec les extrêmes, d’une direction à une autre. Un maximum d’intensité et d’énergie n’est atteignable qu’au travers de positions extrêmes. D’où mon intérêt pour des compositeurs tels que Morton Feldman ou Iannis Xenakis.
Actuellement, je m’intéresse à la translation dans le domaine musical des processus et des structures géologiques, telle que, récemment, dans l’octuor « Atakor »(1999/2000).

Concert SMC Lausanne: