La lune à la fenêtre, extraits

pour soprano et piano
1995, Graciane Finzi

Sur des haïkus de Shiki, Ryokan, Bashô et Kikaku

Libellule rouge-Compagnon de voyage-La lune à la fenêtre-La lampe de la chambre voisine

Les haïku, ces courts poèmes japonais, sont le condensé, souvent déroutant pour nous autres occidentaux, d’une idée ou d’une impression. Ils peuvent évoquer un drame en miniature, ou une image plaisante, tout comme ils peuvent suggérer un paysage. Graciane Finzi les colore de sa palette toute personnelle.

Concert SMC Lausanne: