Aulodie

pour saxophone soprano et bande magnétique
1983, François-Bernard Mâche

François- Bernard Mâche a élaboré une théorie et une méthode personnelles de composition, centrées autour des idées de modèle et d’archétype, et les a appliquées dans une part importante de son catalogue, qui compte plus de 70 titres. Aulodie – écrit à l’origine pour hautbois utilisant une anche très dure pour évoquer les sons de l’aulos, mais dont le compositeur préfère maintenant la version pour saxophone soprano – démontre parfaitement ces principes. Bien qu’utilisant des modes de jeu conventionnels, le son du saxophone semble sans cesse transformé par celui de la bande magnétique, avec lequel il entretient un rapport très étroit.

Concert SMC Lausanne: