Drei Erweiterungen durch Rückschritt

pour alto et quatre saxophones
2010 - Création mondiale, Alfred Knüsel

Cette nouvelle pièce qui reprend la formule instrumentale inaugurée par Georges Aperghis, dont le titre peut se traduire par « Trois extensions par régression » est présentée par son auteur comme « un recueil de trois œuvres non-cycliques » s’articulant comme suit :

I – « D’un coin sur l’autre »
II – « Effiloché – plutôt en se désagrégeant »
III – « Utilisation du déplacement temporel d’un modèle sonore ».

Concert SMC Lausanne: